Frédérique Morra: le devoir d’être philanthrope



Celle qui a repris l’entreprise familiale Orezza se consacre à la Fondation François-Xavier Morra, du nom de son papa décédé d’un cancer. Une action aussi discrète que déterminée.

Lire l’article de NiceMatin


Partager :