FXM

 

Né le 15 décembre 1947 à Paris, François-Xavier Mora grandit en Corse dans un univers familial soudé et protecteur. Fils d’une pianiste-concertiste et d’un notaire-homme de droit, il choisit de suivre des études d’ostéopathies alors que la profession n’est pas encore reconnue en France. Élève appliqué et déterminé, il apprend son métier auprès de celui qui deviendra rapidement son père spirituel, Bob Bénichou. Bien que devenu l’un des tous premiers ostéopathes de France, son désir de perfectionnement le pousse à quitter son pays natal pour l’Angleterre. Il y décroche son diplôme avant de revenir en France où il débute sa carrière dans l’univers sportif international, collaborant avec plusieurs clubs de football.

Respecté par ses pairs, il décide pourtant d’abandonner son métier d’ostéopathe en 1986 lorsque le grand-oncle de son épouse, Gaston Burtin, l’appelle à la direction de la Maison Marne & Champagne. Néophyte en la matière, ce féru de tennis parvient rapidement à séduire les professionnels du champagne grâce à ses qualités de meneur d’hommes. Élu président du syndicat d’Épernay en avril 1992, il poursuit son travail de sape et réussit la prouesse de tripler la production de l’entreprise en seulement quinze ans. Fort de ce succès, le groupe s’agrandit et acquiert la marque Lanson avant de racheter par la suite la maison Besserat de Bellefon, portant à 550 millions le nombre de bouteilles de champagne produites par l’ensemble de la compagnie.

Toujours aussi attaché à sa Corse natale, François-Xavier Mora se penche, à la demande d’un ami, sur l’épineux dossier des eaux minérales Orezza en 1997. Désireux de relancer l’activité d’une source inexploitée depuis de nombreuses années, il convainc un an plus tard le département de lui céder la concession pour une durée de 18 ans. Après avoir injecté beaucoup d’argent dans la rénovation de l’usine de traitement, il repositionne la marque vers le haut de gamme en s’appuyant notamment sur le designer britannique Claessen. Totalement redessinées, les bouteilles investissent le marché en 2000 et connaissent immédiatement un franc succès en dépit de nombreuses contrariétés juridiques. Adoubée par les plus grands restaurants et les hôtels les plus prestigieux, l’eau minérale Orezza inonde progressivement le reste de l’Europe avant de s’exporter au fil des années vers les États-Unis et le Japon.

Nommé Commandeur de l’Ordre des Coteaux en 2000, rang qu’il conservera jusqu’en 2002, cet ambassadeur du bon vin réussit également à faire du Lanson le champagne officiel de tous les clubs de Ligue 1 et de l’équipe de France de football. Passionné d’histoire et de musique classique, il est élevé au rang de Chevalier de la Légion d’Honneur en 2003 en hommage à sa brillante carrière. Plein d’entrain et inépuisable travailleur, qualité qu’il a développée suite à la disparition précoce de son père, il voit sa vie complètement chamboulée lorsque les médecins lui diagnostiquent un cancer tri-évolutif. Obligé de délaisser ses activités professionnelles, il part s’installer sur la Côte d’Azur où il rachète deux vignobles, le Clos Réquier à Cabasse et les Domaines du Lac non loin de Carcès. Grand amoureux de Monaco, pays avec lequel lui et sa famille ont tissé de nombreux liens, cet homme de culture, passionné par le sport monégasque, désigne la Principauté comme dernier port d’attache. Hélas, la maladie aura raison de son ultime volonté. François-Xavier Mora décède le 18 juillet 2010 dans sa résidence parisienne.